Le masque en tissu est un pilier indispensable de toute routine beauté hebdomadaire. Voici nos petites astuces secrètes pour optimiser l’expérience !

 

1.

Bien choisir son masque en tissu


Cela paraît anodin, et pourtant… Tous les masques en tissu ne se valent pas ! Voici les critères avec lesquels ne pas transiger pour choisir le meilleur masque en tissu coréen :

  • Choisir la fibre la plus fine possible : plus elle est tissée fine, plus elle adhère au plus proche de la peau et permet une diffusion optimale des actifs. Une finesse optimale alliée à un tissage apporte un confort inégalé, bien loin des masques en coton épais, mal taillés et froissés présents chez la plupart des marques européennes.
  • Vérifier la teneur en sérum : un bon masque sera idéalement gorgé de 25ml de sérum, voire jusqu’à 35ml soit la même contenance qu’une fiole de sérum ! Oubliez les masques à 15g qui sèchent beaucoup trop rapidement et ne valent pas leur prix.
  • Choisir une découpe en 2 parties si besoin : les découpes des masques en tissu traditionnels ne correspondent pas à votre morphologie ? Tentez l’expérience avec un masque découpé en 2 pièces : une taillée pour la partie haute du visage, l’autre pour la partie basse.

A noter : les masques en 2 pièces sont davantage présents dans la gamme des masques hydrogels et très peu dans le répertoire du masque en tissu. D’autres alternatives intéressantes existent, comme les masques en tissu corset enveloppants, ou les masques couvrant le cou et s’accrochant aux oreilles.

2.

Le conserver au réfrigérateur


Placer son masque en tissu au frigo est une astuce à multiples vertus : appliqué froid sur la peau, il retend les tissus et procure un effet astringent sur les pores qui paraissent affinés. De même, le contour des yeux est également décongestionné par l’action immédiate du froid.

En été, la fraicheur est d’autant plus agréable : elle permet d’apaiser une peau rougie après une surexposition au soleil et de prévenir sa perte en eau.

A lire également : masques en tissu, pourquoi y succomber ?

3.

Appliquer un sérum ou une huile avant la pose


 

Si votre peau est hautement déshydratée : appliquez un sérum enrichi avant le masque pour accentuer ses effets. Si votre peau est plutôt sèche ou en manque de fermeté, massez quelques gouttes d’huile de soin avant votre masque pour nourrir la peau et la raffermir.

Une fois le masque superposé, la chaleur au contact de la peau se diffuse et agit comme un mini-sauna facial qui optimise l’absorption du soin et défroisse les mines fatiguées.

Par ailleurs, certaines marques de soins coréennes innovent en proposant désormais des masques multi-étapes, qui comportent un sérum à appliquer avant le masque. C’est le cas des masques en tissu Jayjun, A. By Bom ou Huxley.

4.

Ne jetez pas le sachet !


Une fois le masque appliqué sur le visage, vous remarquerez qu’il reste toujours une quantité abondante de sérum dans le sachet. Surtout, ne gâchez pas ce précieux élixir ! Appliquez le sérum restant dans le pochon par-dessus votre masque en place, pour l’imbiber plus généreusement et décupler ses effets.

S’il reste encore du liquide après cela (ce qui est généralement le cas avec des masques en tissu de qualité supérieure), massez-le sur le cou, décolleté, et pourquoi pas sur tout l’ensemble du corps pour bien l’hydrater.

Si vous avez sorti votre masque du sachet avec des mains propres, il est aussi possible de refermer le sachet de sérum et l’appliquer le lendemain matin à la place de votre sérum, juste avant la crème.

5. Respecter le temps de pose


Les temps de pose ont savamment été étudiés pour chaque masque en tissu. Ils offrent le juste timing pour permettre aux actifs de diffuser leur action dans l’épiderme.

masque-tissu-coreen-temps-de-poseAinsi, il convient de respecter les instructions annotées au dos du packaging. Pas assez posé : le masque n’a pas le temps d’agir. Laissé trop longtemps : il va sécher et ré-absorber les actifs qu’il vient d’infuser dans la peau, ce qui est donc contre-productif !

Pour rappel, un masque en tissu nécessite entre 10 et 20 minutes de pose en moyenne, allant parfois jusqu’à 30 ou 45 minutes pour certains masques spécifiques.

L’astuce des initiées… Le casque à ions

leegeehaam-deep-quick-ion-enhancerLes plus aventureuses se laisseront tenter par un tout nouvel accessoire à superposer sur leur masque en tissu : un casque diffuseur d’ions, développé par l’expert dermatologique Leegeehaam.

Avec 3 modes pour s’adapter à chaque type de peau, il booste la diffusion des actifs du masque encore plus profondément dans l’épiderme pour une meilleure efficacité du soin.  Et ça marche !

Après utilisation, la peau absorbe encore plus facilement le sérum et les traits sont défatigués pour longtemps.

Masques en tissu coréens :
la sélection à tester d’urgence

En Corée du Sud, la densité de l’offre en masques en tissu est stupéfiante ! Mais voici notre sélection du moment :

2 commentaires

  • Posted 27 novembre 2018 14 h 48 min
    par Forty Beauty

    Coucou, ma Laura !
    Quel plaisir de retrouver tes articles.
    Eh oui, moi aussi, je recycle le contenu de mes masques en tissu pour m’en servir de toner (on en a encore pour plusieurs utilisations, d’ailleurs, comme ça).
    Bisous, ma toute belle.

    • Posted 28 novembre 2018 8 h 21 min
      par Laura Jung

      Hello Adeline, c’est moi qui suis ravie de vous retrouver ! Merci de continuer à venir lire mes articles.
      Excellente idée, l’essence restante perdure encore pour un bon matin et soir, ou pour une petite session « 7-Skin Method » ;)
      Je t’embrasse !

Écrire un billet doux

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.