C‘est un fait qui commence enfin à entrer dans les esprits : en matière d’innovation cosmétique, c’est la Corée du Sud qu’il faut suivre ! Voici un condensé des tendances beauté coréennes marquantes en 2018, et annonciatrices de 2019.

 

Glass skin, honey skin, mochi skin…
Objectif peau parfaite

La Corée a toujours privilégié le soin de la peau au maquillage, et cette année, le motto « Skin Care is The New Make Up » a été sur toutes les lèvres. Car 2018 a assurément été l’année du glow ! Ce n’est plus un secret, la préoccupation majeure des coréennes est la quête d’une peau toujours plus nette, unifiée, flawless, un brin translucide qui arbore un glow naturel sans make up. Vaste programme, n’est-ce pas ?

Et pour y parvenir, les indices se trouvent dans les tendances ci-dessous….

Les soins visage anti-pollution

laneige-all-day-anti-pollution-defensor_01

A Seoul, la pollution est devenue une préoccupation majeure ces dernières années. Sur AirVisual (une application mobile qui mesure en temps réel la qualité de l’air), les journées rouges sont devenues le lot régulier des Séoulites pour qui scruter l’application avant de sortir est devenu un geste quotidien. Les méfaits des particules fines (ou « yellow dust ») sur la peau s’en ressentent, provoquant éruption cutanées, pores encombrés et teints ternes, tout en accélérant le vieillissement cellulaire.

Pour lutter contre ce phénomène, les professionnels de la beauté planchent de plus en plus sur des formules anti-oxydantes et anti-inflammatoires, qui limitent les dégâts causés par les radicaux libres et réparent l’épiderme endommagé par ce stress. C’est le cas des marques Huxley (dont l’extrait de graine de cactus figuier réparateur / antioxydant est la signature), de Blithe (aux protocoles de soin simples et produits « anti polluaging » certifiés 9-free) ou de Laneige et sa technology brevetée « Dust Block ».

Soins anti-acné :
une offre ciblée

 

cosrx-acne-pimple-master-patch-new-patchs-anti-imperfectionsDans un environnement climatique aussi sensible, l’acné est au coeur des préoccupations des femmes et des hommes urbains. La particularité des soins coréens anti-acné ? Ils n’utilisent pas (ou très peu) d’ingrédients irritants ou asséchants pour laisser place à des ingrédients doux mais très efficaces comme les argiles volcaniques (avec Glan Moor), la vitamine C (avec Wish Formula), les végétaux fermentés (Whamisa / Wish Formula), ou l’arbre à thé (Leegeehaam).

Les formats des cosmétiques pour l’acné en Corée sont une fois encore à l’avant-garde : patchs anti-imperfections, sérum-poudre traitant pour les boutons, seringue anti-boutons

2018 est aussi l’occasion d’enfin vous essayer à un traitement dermatologique si vous passez par Seoul, car les lasers sont toujours plus pointus et les traitements réparateurs qui leur sont associés également.

Réparer et protéger la barrière cutanée :
le cica-boom

 

DrJart-Cicapair-Recover-Cream

 

Dans la continuité des 2 tendances ci-dessus, les soins coréens visant à réparer, protéger et renforcer un film hydro-lipidique malmené sont en plein essor. « Healing », « calming », « soothing », « cica », « -pair », « low pH » sont autant de mots-clés à repérer si ces types de soins vous intéressent.

Les bons ingrédients ? La centella asiatica avant tout, mais aussi d’autres actifs anti-inflammatoires et réparateurs tels que les céramides, l’azulène, le tea tree, le squalane (végétal), la vitamine B5, les lacto-bacilles ou la propolis.

Sheet mask 101 :
les masques en tissu coréens se perfectionnent

 

jayjun-baby-pure-shining-mask-masque-tissu-multi-etapes-coreenToujours plus doux, toujours plus fins, encore plus gorgés d’actifs : les masques en tissus coréens ne cessent de monter en gamme et de se réinventer. Désormais, les types de fibre et de cotons se diversifient pour offrir à chaque peau la matière idéale pour son type. Lyocell (fibre écologique créée à partir du bois), gaze tissée (inspirée des bandes chirurgicales pour les grands brûlés), PTcell (issu de la fibre de bambou)…

En termes de format, la tendance est aux masques ultra-imbibés de sérum, avec plus de 25ml de produit et des masques pouvant aller jusqu’à 35g !

Cette année marque aussi l’avènement des masques multi-étapes qui regroupent un masque en tissu et des soins associés en 1 seul format : sérum, contour des yeux, ou encore nettoyant. De quoi ravir les femmes pressées ou fréquemment en vadrouille qui apprécieront cette combinaison tout-en-un et travel-friendly. Parmi les marques incontournables en matière de masques multi-steps : Jayjun Cosmetic, A. by BOM, Belif ou COSRX sont à essayer absolument !

Tendance skip-care :
femmes pressées recherchent soins tout-en-un

BLITHE-in-between-line

Dans une quête perpétuelle de praticité et de gain de temps, on n’hésite plus désormais à zapper certaines étapes du sacro-saint layering pour se concentrer sur l’essentiel. De fil en aiguille, les soins coréens se font tout-en-un : pressed serum (sérum-et-crème), skincare-infused make up (base de teint mi-soin, mi-primer), layering cream en spray (crème universelle à tout faire), crèmes solaires teintées…

Parmi les tendances émergentes, on note également le détournement de produits de beauté de leur usage initial pour réduire le nombre de soins dans sa routine, ou pour économiser du temps. C’est le cas de la « 7-skin method », une gestuelle qui consiste à appliquer successivement 7 fois de la lotion tonique sur le visage pour booster son hydratation tout en légèreté, remplaçant ainsi le sérum et la crème.

Peeling :
un geste devenu quotidien

brown-lab-daily-mild-peeling-padsParmi les gestes essentiels pour garder une jolie peau, le double nettoyage s’imposait d’ores et déjà comme le pilier fondateur de toute routine beauté. Désormais, un troisième geste complémentaire s’est greffé au rituel : l’exfoliation, qui prend toute sa place au quotidien et non plus de façon ponctuelle 1 à 2 fois par semaine comme autrefois.

Les soins qui chamboulent tout ? Des pads traitants à usage unique, gorgés de sérum aux AHA/BHA, ou les jumbo-sticks imbibés de lotion exfoliantes. En unidose ou en pot pour un stock mensuel, les pads ont même supplanté l’utilisation du toner et du sérum pour la plupart de leurs utilisatrices, qui voient en lui le nouveau geste tout-en-un révolutionnaire pour affiner le grain de peau, prévenir l’apparition des signes du temps et garder une peau souple comme lumineuse.

La cosmétique naturelle fait son nid en Corée du Sud

georganic-centella-ceramide-moisturizing-balm-cosmetiques-coreens-naturelsPréoccupées par la pollution environnantes, les coréennes sont de plus en plus attentives aux compositions de leurs soins, et renforcent leur intérêt pour la cosmétique bio ou gorgée d’actifs naturels, aux formulations douces. D’ailleurs, les jeunes marques K-beauty bio ou naturelles sont de plus en plus nombreuses à investir le marché, comme Georganic et ses formules 20-free, certifiées non-irritantes et naturelles par EWG. Du jamais vu.

Parmi les dernières créations dénichées à Seoul, un coup de coeur tout particulier pour le masque visage CellXV Real Kelp Facial Mask, composé uniquement de 2 feuilles d’algue ultra-fines et gorgé d’un sérum naturel inspiré de l’herboristerie coréenne. Juste un sérum infusé de 16 plantes et de l’algue de qualité supérieure, rien d’autre !

La cosmétique coréenne s’expanse à l’international

 

SUPER-ASIA-THE-KADEWE

Consciente de son potentiel et séduite par la balance des exportations au beau fixe, la Corée du Sud s’implante désormais de plus en plus à l’international. Les marques K-beauty ont investi les plus grands retailers comme Sephora US, Europe, Target, Revolve, KaDeWe, Luisa Via Roma…. Par ailleurs, les marques coréennes ont eu une présence remarquée au dernier salon Cosmoprof Bologna, où il aura fallu pas moins de 2 pavillons pour accueillir tous les exposants sud-coréens.

En France, la beauté coréenne renforce sa présence dans les parfumeries (Sephora, Nocibé, Marionnaud) mais aussi en sélectif, avec une arrivée sur l’e-shop de Feelunique France, en concept-stores ou sur des boutiques spécialisées comme Korean Smooch.

Bilan : cette année, les innovations K-Beauty vont bon train, et forte d’une couverture média importante, la beauté coréenne commence à se démocratiser auprès d’un public toujours plus large.

2 commentaires

  • Posted 22 novembre 2018 13 h 37 min
    par julien

    grand utilisateur de cosmétique coréen je suis ravie de voire se magazine « en français »

    • Posted 22 novembre 2018 18 h 12 min
      par Laura Jung

      Merci beaucoup et bienvenue ! L’équipe Jung Mag

Écrire un billet doux

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.