No products in the cart.

brosse-nettoyante-coc-peach-coringco-avis

La brosse nettoyante visage coréenne COC Peach de Coringco

Pendant très longtemps, les brosses nettoyantes pour le visage et moi, ça a un peu été l’histoire de “je t’aime, moi non plus”. Ma peau sensible n’est pas simple à gérer : elle est très fine et très réactive alors que paradoxalement j’ai des filaments sébacés et quelques points noirs sur la zone T, qu’il est difficile d’éradiquer en douceur. Du coup, j’ai eu quelques expériences malheureuses avec des brosses nettoyantes en poils synthétiques, trop agressives pour ma peau. Mais ça, c’était avant de découvrir ma précieuse et douce Brosse Coc Peach, créée par le coréen Coringco. Adieu, vilains poils en taklon irritants : place aux poils au toucher soie !

 

La COC Peach Brush, une brosse différente des autres

Depuis 2 ou 3 ans, les brosses nettoyantes se font une place dans la salle de bain des beautistas. La plus connue est la Tosowoong, mais il est vrai qu’elle représente un budget assez conséquent. S’appuyant sur cet argument imparable, d’autres brosses ont fait leur apparition sur le marché français, se vantant d’être des dupes parfaits à prix rikiki. Autant être honnête : à ce jour, aucune d’entre elles ne m’a satisfaite et n’a su égaler le “graal Toso”.

Cependant, il faut savoir que le marché asiatique grouille de brosses nettoyantes diverses et variées, et que là-bas, la Tosowoong ne figure pas parmi les plus populaires. Le succès de cette dernière s’est essentiellement développé sur le marché français.

Bref, tout ça pour dire que contrairement à ce que je lis souvent, la COC Peach n’a absolument pas eu la volonté de “duper” Tosowoong. Pour moi, ce n’est pas un dupe mais un produit qui a su développer sa propre identité sur un marché en demande d’innovation. Vous allez comprendre pourquoi ;)

La Coc Peach a été une petite révolution dans ma routine beauté, dont j’aurais dû vous parler il y a déjà fort longtemps… Et pour cause : je l’ai adoptée depuis octobre 2014 (rien que ça oui, la fille absolument pas en retard).

Allez, je me rattrape et on fait le point sur la nouvelle brosse chouchou du moment.

 

Pourquoi utiliser une brosse nettoyante pour le visage ?

 

brosse-nettoyante-visage-asiatique-coringco-coc-peach

 

Commençons par le commencement : une brosse nettoyante visage, est-ce si indispensable ?
Je suis le genre de personne qui ne plaisante pas avec l’étape du nettoyage : c’est LA BASE pour une peau belle et saine ! Ce qu’on ne sait pas toujours, c’est qu’un simple nettoyage au savon n’agit pas au coeur des pores.

Ce geste beauté peut largement être optimisé à l’aide de quelques techniques comme le double nettoyage, mais aussi grâce à des accessoires toujours plus innovants comme les brosses nettoyantes.

 

Brosse visage manuelle ou électrique, laquelle choisir ?

 

Si je suis aujourd’hui convaincue par cette brosse manuelle, je ne la suis pas autant par les brosses électriques (Clarisonic, Pobling, Clinique…), que j’estime trop abrasives, en tout cas pour ma peau sensible. Honnêtement, je ne peux pas me prononcer sur ce terrain en n’ayant pas testé la chose. En tout cas, les personnes acnéiques devront se dispenser de ce type d’accessoires pour ne pas propager les germes et empirer leur situation.

Donc, je prône l’usage de brosses manuelles, mais douces !

 

Pourquoi choisir la brosse coréenne COC Peach et pas une autre ?

 

Actuellement, le marché compte des dizaines de brosses nettoyantes, fréquemment de qualité médiocre (il suffit de jeter un oeil sur Ebay pour le constater). Ces brosses à bas coût possèdent des poils synthétiques peu denses, et surtout de piètre qualité.

Pour en avoir essayé plusieurs, je peux vous assurer qu’aucune ne m’a fait long feu, en dépit d’un entretien rigoureux. Leurs poils se sont décollés très aisément et pire encore, leurs manches en bois (même vernis) moisissent ou craquèlent facilement.

La Coc Peach est différente : premièrement, son manche est en plastique ABS (la meilleure qualité qui soit). Le plastique est hygiénique, empêche le développement des bactéries et l’usure que rencontrent aujourd’hui les brosses bas de gamme.

Deuxièmement, les poils de la brosse ne sont pas tenus par un cerclage en métal, mais par un cerclage en plastique très résistant qui ne rouille pas et ne retient pas le calcaire. Pourquoi ça a son importance ? Tout simplement parce que le calcaire a un effet corrosif qui rend les poils poreux, donc les fait perdre en qualité avec le temps.

J’ai poussé le bouchon plus loin en allant jusqu’à séparer la brosse en deux pour voir comment elle est réellement conçue (appelez moi testeuse de l’extrême !).

 

brosse-coc-peach-technique-de-fabrication

 

Bilan : le maintient des poils est impeccable ! La colle utilisée pour fabriquer la COC Peach a une texture particulière très “mémoire de forme” avec les poils qu’elle enveloppe sur une belle couche d’au moins 1cm. Le cerclage a été très difficile à séparer de la base à laquelle il est collé (merci marteau et burin !).

 

J’ai immédiatement remarqué qu’aucune moisissure ni humidité ne s’étaient formées à l’intérieur de la brosse, en 9 mois d’utilisation. Excellent point !

Les brosses bas de gamme que j’ai pu avoir étaient collées à l’arrache avec une très fine couche de colle pas uniforme, et donc très instable. Désolée, je n’ai pas de photo à vous présenter car j’ai utilisé ces brosses avant ma vie de blogueuse ^^. La différence en termes de qualité est flagrante !

Ensuite, la Coc Peach possède pas moins de 320 000 poils en soie (et non en taklon). Les poils sont très denses, autant vous dire qu’on a l’impression de se laver le visage avec des fesses de lapin :D

Ce type de poils est très doux pour les peaux sensibles :

 

brosse-nettoyante-visage-coc-peach-coringco-revue

 

Leur texture et leur finesse (les poils sont aussi fins que des cheveux) aident à déloger la saleté au coeur des pores et à les désencrasser en douceur, sans craindre d’effet “rebond” (autrement dit, la peau qui surproduit du sébum en guise de défense).

Après la première utilisation, on sent immédiatement que la peau est plus douce et plus lisse, et que les pores sont moins visibles.

Sur le long terme, c’est un bonheur pour se débarrasser des imperfections diverses : points noirs, micro-kystes, boutons, filaments sébacés, grains de milium…

brosse-nettoyante-visage-coc-peach-coringco-utilisation

 

Quel nettoyant utiliser avec la COC Peach ?

 

En ce qui concerne le meilleur nettoyant à combiner à une brosse nettoyante de ce type, je ne peux que vous orienter vers un nettoyant crème. En effet, les savons, nettoyants gels ou mousses trop légers ne produisent malheureusement pas une mousse suffisamment dense, ce qui empêche la brosse de bien glisser sur la peau. J’ai tenté le coup avec la mousse visage Nominoë, c’est peine perdue : la brosse crisse sur la peau et c’est très désagréable, en plus d’être inutile.

Les nettoyants crèmes ont quant à eux l’avantage de bien gonfler entre les poils et d’apporter un maximum de douceur lors du passage de la brosse.

Si je peux vous conseiller un nettoyant crémeux à allier à la Coc Peach, je vous invite à consulter par exemple mon article sur le nettoyant Gokujyun d’Hadalabo qui est superbe. Sinon, tout autre nettoyant crème ou savon riche (comme le Miracle Rose Cleansing Stick de Su:m37) sont géniaux.

 

brosse-visage-asiatique-coc-peach-coringco

 

A quelle fréquence utiliser sa brosse nettoyante visage ?

 

Si la brosse nettoyante est un accessoire indispensable à mes yeux, il n’est pas forcément utile de l’utiliser à chaque nettoyage. Personnellement, je ne l’utilise que le soir, histoire de débarrasser la peau de toutes les impuretés accumulées dans la journée.

Lorsque j’utilisais d’autres brosses, je ne pouvais absolument pas m’en servir chaque jour : ma peau tiraillait et se desséchait systématiquement. Avec la COC Peach, aucun problème à signaler malgré un usage quotidien !

Comme pour la konjac, il n’est pas nécessaire d’appuyer trop fort sur le visage, la brosse fait son job toute seule. Allez bonus, je vous montre l’envers du décor de l’utilisation façon Porcelaine.

 

brosse-nettoyante-visage-coc-peach-avant-apres

 

 Entretenir sa brosse coréenne COC Peach

 

J’entends souvent que les brosses nettoyantes sont des nids à bactéries : et bien, je ne suis pas du tout d’accord, ou tout du moins c’est un discours à nuancer d’après moi.

N’oubliez pas de bien rincer votre brosse après chaque utilisation en écartant ses poils, histoire d’éliminer tout le nettoyant jusqu’à la base. Le tout, c’est de bien laisser sa brosse sécher entre chaque utilisation afin de limiter le développement de microbes.

Essorez bien les poils après usage et suspendez la tête en bas dans un endroit sec et aéré : si votre salle de bain est trop humide, je vous conseille de l’entreposer ailleurs. D’autre part, la soie est anti-bactérienne par nature, les poils de cette brosse ne devraient donc pas fourmiller de cochonneries.

En complément, vous pouvez la nettoyer au savon de Marseille une fois par semaine (inutile de la faire bouillir, elle risque de fondre ou de perdre ses poils).

Il faut aussi dire que bien d’autres objets sont des foyers beaucoup plus importants de bactéries et qu’on les néglige bien souvent, comme le téléphone portable, les serviettes de bain ou pour les mains, etc. Bref, les bactéries sont partout !

 

brosse-nettoyante-coc-peach-coringco-entretien

 

Le bilan avec ma brosse Coc Peach à plus de 6 mois

 

Je pense que vous l’aurez compris tout au long de cet article : je suis très fan de la Coc Peach Brush !

Non seulement, cette brosse est une merveille qui agit sur les points noirs, filament sébacés et pores dilatés avec une extrême douceur, mais elle lisse considérablement le grain de peau sans endommager le film hydro-lipidique qui la protège.

 

`

SHOP

Désormais introuvable.

logo-jung-magazine-brique

Le magazine des cosmétiques coréens clean & green.