C‘est bientôt les vacances ! Parce qu’il n’est pas possible d’emporter tous ses soins en bagage cabine ou parce que cela pèse lourd sur la balance en bagage soute, voici les astuces indispensables pour emporter sa routine de soins en voyage sans s’encombrer.

C’est l’heure d’utiliser ses échantillons !

Ils s’entassent dans nos placards toute l’année, sans que l’on sache vraiment qu’en faire : les vacances sont le moment idéal pour faire un tri dans vos échantillons accumulés au fil des achats ! Si dans un élan précipité vous avez déjà tout jeté, commencez dès à présent la récolte pour les prochains week-ends de break. Petit tip : de plus en plus de boutiques en ligne vous permettent d’acheter des pochettes d’échantillons pour tester un soin : si la méthode est ultra bordeline d’un point de vue légal, elle reste néanmoins assez pratique.

De l’importance du travel-kit

Nombreuses d’entre nous ont une peau plutôt picky qui ne peuvent s’aventurer hors de leurssoins habituels, au risque de rencontrer des petites réactions cutanées. Dans ce cas, la meilleure option reste de remplir des flacons voyage avec ses propres soins.

On trouve aisément ces petits flacons à remplir soi-même au prix mini de 3,75€ chez Hema. Généralement, ces kits comportent des flacons de différentes taille (même des sprays !) qui permettent de facilement transporter différentes typologies de soin. En remplissant tous les flacons à ras-bord, on condense facilement 2 à 3 semaines de routine beauté. Attention toutefois à bien stériliser vos flacons (ou à minima les nettoyer à l’alcool) avant d’y glisser vos produits, ce qui vous permettra de refaire un transvasement dans les pots d’origine à l’issue des vacances pour ne rien gaspiller.

Emporter des soins « multi-fonctions »

C’est selon moi la grande révolution devenue possible grâce aux cosmétiques coréens : les soins à multiples spectres d’actions sont LA solution pour voyager léger. Quelques exemples ?

  • La brume hydratante, qui peut remplacer le toner mais aussi servir de soin hydratant / coup d’éclat / fraîcheur en cours de journée. Facile à glisser dans un sac à main !
  • Le pressed serum, un soin ultra-concentré qui fait office de sérum + crème
  • L’ampoule, qui remplace toner + sérum + crème tout en légèreté (idéal pour les peaux grasses)
  • Les gels végétaux, qui peuvent remplacer votre sérum et/ou crème, mais aussi apaiser les coups de soleil au besoin.
  • Les crèmes solaires teintées, BB crèmes  ou cushion qui offrent une protection UV couplée à un maquillage du teint.

Penser aux masques en tissu & pads à usage unique

Pour ma part, impossible de voyager sans masques en tissu ! Acceptés en bagage cabine, ils se glissent à différentes étapes de mon voyage bien même avant d’arriver à destination. Après un rapide nettoyage avant le décollage, j’applique un masque en tissu dans l’avion pour limiter la déshydratation liée à la pressurisation. Puis, dès le lendemain de mon arrivée, ils permettent d’atténuer les signes de fatigue lié au jetlag et de récupérer en perte d’hydratation.

Plus récemment, j’ai pris l’habitude d’emporter des pads coréens à usage unique, qui associent exfoliation et hydratation. Un atout non négligeable pour garder des pores nets, un grain de peau velouté et un teint lumineux sur plusieurs jours.

Se renseigner sur l’offre à destination

Cela paraît évident, mais dans l’euphorie de la préparation des bagages on n’y pense pas toujours : certaines petites choses indispensables de votre routine peuvent déjà se trouver dans votre pays de destination, et pour beaucoup moins cher ! Pour vous donner quelques exemples :

  • Les masques en tissu en Corée du Sud ou au Japon, et plus vastement les nombreuses offres 1 acheté / 1 offert qui permettent de faire un petit stock
  • Les savons naturels et huiles de soin « à tout faire » en Thaïlande, Laos, Japon, Vietnam et généralement dans les îles ou zones tropicales qui jouissent d’un savoir faire en la matière
  • Le maquillage et les produits de toilette / corps en Allemagne
  • Les soins et le make-up à petit prix aux Etats-Unis grâce au cours du $

Dès votre atterrissage, cap sur le duty-free local ou les drugstores de type 7/11, CU,  qui grouillent de bons plans ! Attention toutefois à bien mener l’enquête en amont pour éviter les mauvaises surprises. Par exemple, je me suis retrouvée au Japon en 2016 à chercher désespérément du shampoing sec… En vain, cela n’y existait pas !

Écrire un billet doux

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.