No products in the cart.

whitening-depigmentant-vrai-ou-faux

Whitening, lightening, brightening : quelle différence ? Y voir plus clair !

Dans la lignée de mon article sur les clichés concernant les cosmétiques asiatiques, je souhaite aujourd’hui faire un focus explicatif sur des catégories de produits asiatiques bien particuliers : les soins dits “éclaircissants”.

 

Des termes qui prêtent à confusion

 

Nombreuses sont les femmes touchées par les problèmes de peaux que les cosmétiques whitening, lightening ou brightening pourraient résoudre : hyperpigmentation, cicatrices d’acné, teint terne, grain de peau irrégulier… Malheureusement, la peur de ces termes flous renforce la réticence de la plupart des consommatrices, en particulier celles aux peaux mate, métisse ou noire qui craignent de voir leur peau littéralement “blanchir” sous l’effet de ces produits.

Il faut avouer que le vocabulaire “whitening”employé par les marques porte très souvent à confusion, et je comprends qu’on puisse aisément confondre les produits éclaircissants avec les produits dépigmentants. Pour ne pas me répéter, je vous laisse relire mon article “vérité” sur les cosmétiques asiatiques afin d’en savoir plus sur le distingo entre ces deux notions. Non, en utilisant des produits “éclaircissants”, votre peau ne va pas changer de couleur mais simplement raviver son éclat :)

Aujourd’hui, je vais surtout vous expliquer la nuance entre tous ces termes, afin de comprendre quelles sont les effets promis par chaque typologie de produit. Dans un premier temps, il est important de savoir qu’absolument toutes les peaux peuvent utiliser des produits de beauté whitening, brightening ou lightening, quelle que soit leur carnation. 

Les produits whitening, lightening et brightening peuvent prendre la forme de routines complètes ou être utilisés dans seulement quelques étapes : nettoyant du matin, sérum du soir… (ce que je fais pour ma part).

 

 

La différence entre les produits whitening, brightening et lightening

 

 

Le whitening, objectif teint net

 

gamme-ex-white-unt-avis

 

Commençons par le terme le plus fréquemment employé : le whitening. Nombreux sont les cosmétiques asiatiques portant cette mention sous différentes formes : “snow white, blanc, white…”. On est bien d’accord qu’à la première lecture, ça fait un peu peur, surtout quand on n’a pas une peau claire de base !

N’ayez crainte, il ne s’agit pourtant pas de produits dépigmentants. Les produits whitening corrigent avant toute chose les problèmes d’hyperpigmentation : ils aident à éclaircir les tâches brunes liées au soleil, les cicatrices d’acné, à faire disparaître le masque de grossesse, ou encore à atténuer les cernes marquées. En traitant ces problèmes, les cosmétiques whitening rendent le teint plus unifié et la peau plus nette.

 

Cependant, il est évident que le terme “whitening” que l’on peut traduire par “blanchissant” est assez racoleur pour diffuser un message impactant et faire vendre. Il ne faut pas se leurrer, le souhait de nombreuses consommatrices asiatiques est d’avoir un teint plus clair, donc étiqueter des produits avec ce terme ne fera que renforcer leur succès. Marketing bonjour !

 

♥ Pour bien choisir ses produits : les actifs whitening que l’on retrouve dans ces soins sont, entre autres, la niacinamide (réduit les tâches, la couperose…), l’acide tranexamique (inhibiteur de mélanine, réduit les cicatrices), la vitamine C, la truffe blanche (unifie les différences pigmentaire sur la peau), l’orchidée…

♥  Chez nous, les produits whitening les plus connus sont sans doute les excellents soins de la gamme Ex-White de Ünt Skincare.

 

 

Le Brightening, objectif éclat

 


pearl-aura-brightening-essence-etude-house

 

 

Contrairement aux produits whitening, les cosmétiques brightening agissent plus globalement sur l’éclat du teint et non sur des tâches ou zones hyperpigmentées précises. Ce sont très souvent des produits à base d’arbutine ou de vitamine C.

Ces soins conviennent particulièrement aux peaux claires ou peaux sèches qui ont tendance à avoir le teint terne ou brouillé. Les produits brightening donnent donc un joli coup d’éclat et bonne mine !

 

♥ Parmi les actifs agissant sur l’éclat de la peau, on retrouve la vitamine C (acide ascorbique), la perle noire ou l’extrait de pépin de raisin.
♥ Un de mes produits favoris ? Le nettoyant HadaLabo Shirojyun à la vitamine C :

 

hadalabo-shirojyun-brightening-face-wash

 

 

Le lightening = whitening + brightening. Une action totale !

 

On entend également parler de lightening products, qui sont un mélange hybride du whitening et brightening. Les soins lightening traitent à la fois l’hyperpigmentation de la peau, les cicatrices et imperfections tout en révélant l’éclat du teint et en hydratant. En gros, la Rolls Royce !

♥ Les actifs les plus connus en la matière ? Les AHA (acides alpha hydroxylés) exfoliants aux acides glycolique, lactique ou encore mandélique, qui permettent d’éradiquer cicactrices, tâches brunes et irrégularités du teint tout en procurant de l’éclat. Et ça ma bonne dame, je peux vous assurer que c’est de la dynamite !

♥  Actuellement, j’utilise le sérum à l’acide lactique Good Genes de Sunday Riley et j’ai prévu de vous en parler, car c’est un sacré trésor.

 

serum-lightening-good-genes-sunday-riley

 

Hé non, ce n’est pas une marque asiatiques pour une fois ;) Mais si vous voulez rester à l’heure orientale, sachez que par exemple Mizon propose une gamme AHA/BHA 8% très accessible et la marque COSRX me fait aussi de l’oeil avec son AHA/BHA Clarifying Treatment Toner.

J’ai rapidement fait le tour de la question, et j’espère sincèrement avoir apporté des éclaircissements (sans mauvais jeu de mot !) sur la question du whitening qui revient très souvent lorsqu’on s’intéresse aux cosmétiques asiatiques et qui, vous l’aurez compris, n’a rien à voir avec la dépigmentation à base d’actifs comme l’hydroquinone et le monobenzone. Ces derniers sont strictement interdits en Europe et ne sont pas utilisés en cosmétique asiatique non plus, car ils causent des dommages irréversibles sur la peau (décoloration de la peau par plaques entières, desquamation extrême…).

Pour conclure, je suis une fervente utilisatrice de cosmétiques asiatiques whitening, brightening et lightening que je trouve miraculeux lorsque l’on cherche à unifier son teint et à traiter des soucis précis comme les tâches et cicatrices difficiles à éradiquer avec des soins conventionnels. À l’heure actuelle, très peu de produits français cherchent à cibler en profondeur ces problèmes, qui touchent pourtant beaucoup de femmes de toutes ethnies et de tous types de peaux, en particulier lorsqu’on commence à subir les signes du temps.

 

Dernier petit conseil pour la route : pensez à bien utiliser une protection solaire en complément de ce type de soins, en particulier les AHA/BHA qui augmentent temporairement la photo-sensibilité de la peau aux UV.

 

 

Et vous, utilisez-vous ces types de soin ?
Quelles sont vos références en la matière ? 

logo-jung-magazine-brique

Le magazine des cosmétiques coréens clean & green.