No products in the cart.

Cosmétiques coréens naturels et bio : on fait le point !

Faisant suite à l’engouement pour mon article sur les soins coréens bio et fermentés Whamisa, j’ai décidé de pousser la réflexion sur la beauté bio en Corée. Dans l’article d’aujourd’hui, je vous explique quelle est la perception des produits de beauté bio en Corée, pourquoi trouver des cosmétiques bio en Corée du Sud est complexe, et je vous propose quelques marques de soins coréens certifiés bio pour que les green addicts puissent se faire plaisir.

 

La beauté bio en Corée, une denrée rare

 

Dans l’imaginaire collectif, cosmétiques asiatiques et cosmétiques bio ne font pas bon ménage. Les clichés sur les compositions et méthodes de fabrication des soins en Asie ont la vie dure (par ici pour changer d’avis), mais je dois admettre quelque chose qui va vous surprendre : les Coréens ne sont pas (encore) bons en cosmétique bio.

Je l’avoue à demi-mot et non sans peine, mais c’est la réalité et tout le paradoxe de ce pays qui est pourtant le premier marché cosmétique au monde. Les ingrédients d’exceptions : ils ont. Leurs rituels de beauté ancestraux : une merveille. La technologie : une banalité. Et pourtant, chercher des cosmétiques bio à Séoul en 2015, c’est comme partir en quête du graal !

Mettons directement les pieds dans le plat : la majorité des cosmétiques certifiés bio que l’on trouve en Corée sont importés, et bien souvent de… France et d’Europe plus généralement, ainsi que des USA.

Bref, l’exotisme que nous cherchons nous-même à quelque part en consommant des cosmétiques venus d’Asie. Drôle de constat quand on a des si jolies ressources chez soi, n’est-ce pas ?

 

organic-beauty-korea

 

Hormis ces exceptions venues de l’étranger, les coréennes ne sont pas autant préoccupée par le bio que les françaises, voire carrément pas du tout : pour elles, ce sont avant tout les ingrédients d’origine naturelle qui comptent : très attachées aux richesses végétales qu’offre la Corée (thé vert de Jeju, soja fermenté, ginseng…), elles font pleinement confiance aux pouvoir des plantes dont les actifs sont présents en grande concentration dans tous les soins chers ou bon marchés.

C’est d’ailleurs ce qui constitue (à mon sens) le plus grand atout des cosmétiques coréens : quel que soit votre budget, vous pouvez vous procurer des soins riches en actifs et extraits de plantes, donc diablement efficaces.

 

Cosmétiques coréens naturels ou bio, quid des certifications ?

 

Vous êtes de plus en plus nombreuses à me demander quels sont les labels bio certifiant les cosmétiques en Corée. Après des semaines de recherche et une enquête de terrain poussée à Séoul, j’ai vraiment lutté pour obtenir quelques informations à ce sujet ! Le verdict est sans appel : les labels bio ne sont vraiment pas monnaie courante, sauf dans l’alimentaire.

 

ecocert-en-coree-du-sud

 

Les soins bio fabriqués en Corée que j’ai pu trouver étaient majoritairement certifiés… Ecocert ! Les labels BDIH, Soil Association, USDA, ICEA ou Cosmébio sont quand à eux, attribués aux cosmétiques importés. Il faut dire que la normalisation internationale des standards est en cours mais hélas, le processus d’uniformisation est long et fastidieux.

Toutes les informations que j’ai pu trouver à ce sujet indiquaient la procédure à suivre pour importer du bio en Corée, mais je n’ai mis la main sur aucune info interne propre au pays. Peut-être faute de comprendre le coréen ?

 

Greenwashing ? Manque de transparence ?

 

Mais alors avec si peu de labels, comment être sûr de consommer bio ? Je souhaiterais donner quelques précisions utiles sur la frontière parfois floue entre ingrédients naturels, ingrédients bio et certifications bio.

On le sait, les cosmétiques coréens sont connus pour leur teneur en ingrédients naturels. En flânant dans les boutiques coréennes, il n’est également pas rare de tomber sur des soins estampillés “organic” mais sans certification. En France, on aura tendance à se braquer, tant les marques usent de “greenwashing”. En Corée, j’avais pourtant l’impression d’une sincérité absolue dans le discours de vente, et plus étonnant, d’une confiance à toute épreuve de la part des consommatrices (mais peut-être que je me trompe ?).

Il faut dire que les ingrédients bio viennent pratiquement tous du même endroit : l’île de Jeju, réputée pour la qualité de ses sols, de son agriculture respectueuse de l’environnement et du potentiel de ses ressources naturelles. Et quand bien même les ingrédients cultivés à Jeju ne seraient pas bio, les consommatrices s’en fichent presque tant l’utilisation de pesticides est limitée sur place. Jeju, c’est le poumon vert de la Corée et l’industrie de la cosmétique lui voue un culte.

 

plantation-de-riz-jeju

 

D’autre part, et c’est un fait que nous avons du mal à comprendre : les coréennes s’en fichent royalement du certificat, ou tout simplement du bio ! Le marché des cosmétiques coréens est si vaste, et avec un tel rapport qualité-prix qu’elles ont déjà largement de quoi contenter leur appétit sans avoir à aller plus loin en matière d’exigence, puisque la barre est déjà placée très haut. Leur priorité, c’est l’efficacité.

Je pense également que dans leur esprit, certificat bio = produit cher. Or, je suis convaincue qu’une coréenne préfèrera  acheter plusieurs soins tout aussi efficaces à un prix moindre.

De plus (arrêtez-moi si je me trompe), mais il me semble qu’acquérir une labellisation bio coûte relativement cher, et que son obtention se répercute sur le prix de vente final. Quand on sait qu’en Corée, on a l’habitude de consommer efficace pour pas cher, on comprend aisément pourquoi certaines marques pouvant prétendre au titre (comme la marque Isoi) s’abstiennent de le faire.

A contrario, nous les françaises sommes en train de prendre le virage d’une consommation plus “responsable” : nous regardons les étiquettes, scrutons la présence de conservateurs ou de silicones… Parfois peut-être même au détriment de l’attention que nous devrions porter au coeur des produits : leur teneur en actifs !

Attention, je ne blâme ni la façon de consommer des coréennes ni celles des françaises (chaque femme est différente), tout comme je ne prétends pas avoir la science infuse (la pêche aux infos est difficile),  je prodigue simplement une explication parmi d’autres avec mon regard sur ces 2 marchés et les infos en ma possession.

 

Du silicone et des ingrédients bio dans le même soin ?

 

Pour terminer, petite parenthèse sur l’alliance entre ingrédients “clean” et “non clean” : en Corée, il n’est pas rare de tomber sur des soins alliant ingrédients bio hautement concentrés (comme le thé vert bio de Jeju) et susbtances “controversées” (silicones, conservateurs, EDTA…). Il ne s’agit donc pas d’un produit bio, mais la simple mention d’un ou plusieurs ingrédient(s) bio dans le soin le rendra “naturel” aux yeux des coréennes. Je prends pour exemple la marque Innisfree souvent décriée pour ses compositions “mixtes”.

Prenons le cas des silicones : pourquoi sont-ils présents dans des soins jouant la carte “natural/organic” en Corée ? S’il y a bien un critère de beauté incontournable en Corée, c’est le teint unifié zéro défaut. Vous vous doutez bien que pour y parvenir, il faut sortir l’artillerie lourde : layering impeccable, crème solaire, base de teint et produit de teint à la pointe de l’innovation.

Aujourd’hui encore, il est évident qu’on ne peut se passer de silicone pour lisser le teint et camoufler toutes ses imperfections. Ainsi, les silicones jouent un rôle majeur dans les produits de teint, y compris ceux ayant une composition parfaite en tous points. Il m’est souvent arrivé de parcourir une étiquette en étant ravie de n’y trouver aucun conservateur ou agent irritant, mais en tombant sur une pointe de silicones malgré tout !

Lorsque j’interrogeais une vendeuse sur le pourquoi du comment, sa réponse lui paraissait si évidente : “Les silicones sont des matières inertes, non dangereuses pour la peau et qui la rendent belle. Il n’y en a qu’un petit peu en fin de liste, ce n’est pas dérangeant pour une coréenne !”. On remarquera que l’aspect environnemental lié à la production de certains silicones n’entre en aucun cas dans l’appréciation ou non de ces derniers auprès des consommatrices interrogées. Encore une fois, ceci est le fruit de mon expérience personnelle et ne reflète peut-être pas la mentalité de tout le monde.

 

Les marques de cosmétiques certifiées bio en Corée du Sud

 

marque-de-cosmetiques-bio-ecocert-bdih-whamisa

 

Vous l’aurez compris, bien qu’ils aient du mal à percer dans un marché saturé et en faible demande, les soins bio existent en Corée (alléluia) !

Dans un monde parfait, tous les soins que je consomme seraient des cosmétiques asiatiques bio. Vous le savez, je suis très attachée aux compositions saines et me dévoue corps et âme à la lecture des étiquettes, même si ma consommation est encore fluctuante, tenaillée entre soins bio et soins pas toujours “propres”…

C’est après avoir passé beaucoup de temps à écumer le web et à interroger les coréennes à Séoul que je vous propose une petite première checklist de marques de cosmétiques coréens bio que j’ai repérés et qui me semblent valoir le détour. Dans un avenir que j’espère proche, je parlerai en profondeur de quelques-unes d’entre elles une fois que j’aurai pu tout tester.

On commence donc aujourd’hui avec un tour d’horizon de marques que j’ai repérées en Corée du Sud :

 

Whamisa

 

whamisa-cosmetiques-coreens-bio-ecocert

 

Whamisa  est une marque coréenne qui propose des cosmétiques fermentés bio, certifiés Ecocert. Je vous présentais déjà ce coup de coeur monumental dans cet article. Les produits sont d’excellente qualité et complètement innovants ! D’ailleurs, Whamisa propose également des soins homme et bébé que vous trouverez sur le site Testerkorea (lien ci-dessous).

Un exemple de composition produit Whamisa : 

Aloe Barbadensis Leaf Extract, Chrysanthemum Morifolium Flower Extract, Camellia Sinensis Leaf Extract, Lactobacillus/Chrysanthemum Sinense Flower Ferment Filtrate, Lactobacillus/Taraxacum Officinale (Dandelion) Rhizome/Root Ferment Filtrate, Lactobacillus/Nelumbo Nucifera Flower Ferment Filtrate, Galactomyces Ferment Filtrate, Oryza Sativa (Rice) Extract, Aloe Barbadensis Leaf Juice, Rhodiola Rosea Root Extract, Brassica Oleracea Italica (Broccoli) Extract, Cucumis Sativus (Cucumber) Fruit Extract, Alcohol, Scutellaria Baicalensis Root Extract, Paeonia Suffruticosa Root Extract, Glycyrrhiza Glabra (Licorice) Root Extract, Xanthan Gum, Aniba Rosaeodora (Rosewood) Wood Oil, Citrus Aurantium Bergamia (Bergamot) Fruit Oil, Geranium Maculatum Oil, Cymbopogon Schoenanthus Oil 

Shop 

-10% code JUNGMAGAZINE

 

Aromatica

 

aromatica-cosmetiques-corens-bio-naturels

 

Aromatica est une marque que j’ai découverte en Corée. Derrière ces packagings hyper épurés se cachent de très très jolis produits ! La marque tire parti des vertus de la Rose de Damas, de l’huile d’arbre à thé, de l’aloe vera ou encore de l’huile d’Argan pour proposer des soins adaptés à différents besoins de peaux.

Aromatica a été primée par plusieurs grands magazines coréens tels qu’Allure. Seuls quelques produits sont certifiés Ecocert, mais les compositions sont toutes très propres.

Un exemple de composition produit Aromatica :

Organic Aloe Barbadensis Leaf Juice (88%), Glycerin, Sodium Hyaluronate, Glycosyl Trehalose, Hydrogenated starch hydrolysate, Phenethyl Alcohol, Glyceryl Caprylate, Levulinic Acid, Sodium Levulinate, Allantoin, Betaine, Melaleuca Alternifolia (Tea Tree) leaf essential oil (260mg), Juniperus Communis fruit essential oil, Foeniculum Vulgare (Fennel) essential oil, Citrus Aurantium Bergamia (Bergamot) fruit essential oil, Citrus Limon (Lemon) peel essential oil, Citrus Paradis (Grapefruit) peel essential oil, Vanilla Planifolia fruit essential oil, Chamomilla Recutita (Matricaria) flower essential oil

Shop

 

Blossom Jeju

 

blossom-jeju-camellia-soombi-essence-serum-coreen-bio

 

Blossom Jeju est assurément LA marque qui me fait rêver : les packagings sont sublimes ! Comme l’indique son nom, la marque cultive ses ingrédients clés sur l’île de Jeju : thé vert, fleur de camélia, ou encore huile d’argousier. Tous ces végétaux sont combinés à des molécules anti-oxydantes pour créer de jolis cocktails anti-âge très réussis sur le papier !

Le succès de cette marque tient surtout sur son expertise concernant l’exploitation de la précieuse huile de camélia, riche en minéraux, qui prévient l’hyper-pigmentation en plus d’être hautement hydratante (en effet, cette huile est riche en squalène végétal).

Les tarifs sont cependant assez élevés (45 – 60$ le produit) mais les ingrédients tout comme les packagings sont de très haute qualité.

 

Un exemple de composition produit Blossom Jeju : 

Camellia Japonica Flower Extract (55.22%), Glycerin, Propanediol (EcoCert®, Natural Origin), Water, Pentylene Glycol (Eco-Cert®, Natural Origin), Niacinamide, Xanthan Gum, Akebia Quinata Extract, Panthenol, Polyglyceryl-10 Laurate, Caprylyl Glycol, Polyglyceryl-10 Myristate, Citric Acid, Glycyrrhiza Glabra (Licorice) Root Extract, Betaine, Adenosine, Sorbitan Caprylate, Opuntia Ficus-Indica fruit Extract, Centella Asiatica Extract, Camellia Sinensis Leaf Extract, Camellia Japonica Seed Oil, Polygonum Cuspidatum Root Extract, Scutellaria Baicalensis Root Extract, Trehalose, Hyaluronic Acid, Aloe Barbadensis Leaf Extract, Rosmarinus Officinalis (Rosemary) Leaf Extract, Bioflavonoids, Brassica Oleracea Italica (Broccoli) Extract, Levulinic Acid, Chamomilla Recutita (Matricaria) Leaf Extract, Citrus Unshiu Peel Extract, Vitis Vinifera (Grape) Skin Extract, Hizikia Fusiforme Extract, Vaccinium Angustifolium (Blueberry) Fruit Extract, Pyrus Malus (Apple) Fruit Extract, Silybum Marianum Extract, Yeast Beta-Glucan, Fragrance

Shop 

 

O’Sum

 

o-sum-jejuorga-cosmetiques-bio-coreens

 

O’sum est une marque de cosmétiques coréens bio certifiée Ecocert, Eco-Friendly et possède le label Lohas (Lifestyle of Health and Sustainability) qui récompense des acteurs engagés pour le respect de la santé, une consommation durable et une production équitable avec les acteurs locaux de Jeju. Pour la petite explication, O’sum signifie Organic + Sum (l’île en coréen) puisque tout provient de l’île de Jeju-Do.

Les tarifs sont incroyables au regard des ingrédients utilisés : autour de 15 à 20$ le flacon ! Le petit plus pour les parents qui souhaitent offrir une consommation plus saine à leurs enfants, c’est que la marque propose une gamme bébé :)

Autre bon point : la marque n’est pas testée sur les animaux.

Un exemple de composition produit O’sum :

Water, Melissa officinalis flower/leaf/stem water, Propanediol, Glycerin, Benzyl Alcohol, Decyl Glucoside/Limonene, Xanthan Gum, Sodium Hyaluronate, Citrus Nobilis (Mandarin Orange) Peel Extract, Brassica Oleracea Italica (Broccoli) Extract, Asparagus Officinalis Extract, Solanum Tuberosum (Potato) Pulp Extract, Psidium Guajava Leaf Extract, Aloe Barbadensis Leaf Extract, Daucus Carota Sativa (Carrot) Root Extract, Dipotassium Glycyrrhizate, Dehydroacetic Acid, Potassium Sorbate, Sodium Benzoate, Citric Acid

Shop

 

All Natural

 

masque-de-tissu-bio-all-natural-coree

 

Je suis tombée sur la marque All Natural par hasard sur Testerkorea et coup de chance, ce sont des masques tissu bio certifiés Ecocert ! Les masques sont fabriqués en fibre végétale recyclable et contiennent un sérum concentré avec 50% d’extraits végétaux bio. Ils sont également 7-free.

Ces masques à la lotion entièrement naturels ne sont pas chers du tout puisqu’ils coûtent 9000 won les 5 pièces, soit 1,40€ le masque. Bien qu’ils soient superbes en tous points sur le papier, ils sont très difficiles à trouver alors faites-vous plaisir si vous tombez dessus.

Un exemple de composition produit :

Vaccinium Angustifolium (Blueberry) Fruit Extract, Water, Aloe Barbadensis Leaf Juice, Glycerin, Niacinamide, Sodium Hyaluronate, Betaine, Centella Asiatica Extract, Ginkgo Biloba Leaf Extract , Prunus Persica (Peach) Kernel Extract, Angelica Gigas Root Extract, Coix Lacryma-Jobi Ma-yuen Seed Extract, Diospyros Kaki Leaf Extract, Punica Granatum Fruit Extract, Xanthan Gum, Panthenol, Hydrolyzed Collagen, Argania Spinosa Kernel Oil, Oenothera Biennis (Evening Primrose) Oil, Anthemis Nobilis Flower Extract, Geranium Maculatum Oil, Pulsatilla Koreana Extract, Zanthoxylum Piperitum Fruit Extract, Usnea Barbata (Lichen) Extract

Shop

 

Conclusion : la beauté bio en Corée, on en est où ?

 

Vous le constaterez, ma liste de soins certifiés bio venus de Corée n’est pas très étoffée mais néanmoins assez pointue : en consommant ces marques, vous serez certaines d’opter pour du “vrai” bio et pas seulement des soins avec des ingrédients d’origine naturelle.

Comme expliqué, le “tout-bio” n’est pas encore en vogue au pays du matin calme, mais je suis certaine que ce n’est qu’une question de temps. Et Dieu sait que l’innovation va très vite en Corée, alors c’est peut-être que l’avènement du bio sera dans un avenir plus proche que l’on ne le croit ;)

Le conseil que je peux vous donner dans cette jungle ? Lire les étiquettes pour vous forger votre propre opinion et choisir des soins aux ingrédients qui VOUS correspondent et non pas régis par les standards que l’on souhaite vous vendre ! N’oubliez pas que les certifications bio restent malgré tout un business comme un autre, avec leurs atouts et leurs failles… A chacune ses convictions, mais sachez qu’il existe des soins asiatiques pour tout le monde, des adeptes du conventionnel aux clean beauty addicts.

 

logo-jung-magazine-brique

Le magazine des cosmétiques coréens clean & green.